L’Oxfam trailwalker : un défi sportif pour la bonne cause et pour soi

Ne vous est-il jamais arrivé de vous lever le matin en vous disant : mémère prends-toi en main, et fais quelque chose d’important, de bien, dont tu te souviendras ! En ce qui me concerne, ce jour est arrivé quelques mois après la naissance de mon petit Titi. Et c’est ainsi que j’ai pris le départ d’une aventure extraordinaire, l’Oxfam Trailwalker. Késako ? Il s’agit de marcher 100 km par équipes de 4, sans relais, en moins de 30h. Mais pour passer la ligne de départ, là-bas dans le Morvan en Bourgogne (pas très plat le pays !), il faut récolter 1500 € de dons au profit de l’ONG Internationale Oxfam qui lutte contre l’injustice dans le monde. C’est juste le truc le plus fou que j’ai pu réaliser dans ma petite vie ! Je vous raconte.

Mais pourquoi non de non ?!
Non sans vouloir désenchanter celles qui ne sont pas encore passées par la maternité, car c’est tout de même la plus belle des expériences (surtout quand c’est fini), pendant cette période, ton corps ne t’appartient plus vraiment et tes pensées sont concentrées sur un sujet unique. Bref, c’est un point de vue personnel, mais j’ai eu besoin de faire quelque chose pour moi après la naissance, pour me retrouver. J’envisageais un défi sportif, histoire d’en profiter pour attaquer l’embonpoint, tant qu’à faire ! Mais j’avais aussi besoin d’un défi humain, porteur de sens. C’est là que me revient à l’esprit, la belle aventure que mon copain Julien venait de vivre quelques semaines plus tôt : l’Oxfam Trailwalker.  Tout ce qu’il me fallait. Me voilà alors, lancée dans ce défi de foufous ! Et c’est ainsi que 3 jours après la première bougie de Titi, je prenais le départ de l’aventure avec mes chouettes coéquipières.

L’Oxfam Trailwalker, en quoi ça consiste exactement ?
Rien ne vaut la petite vidéo concoctée par Oxfam pour vous donner un aperçu du concept et de l’esprit positif qui s’en dégage.

[vimeo 98925797 w=452 h=254]

Marcher 100 km, c’est à la portée de tous (si si c’est vrai)
La partie récolte de fonds est plus simple qu’il n’y parait. Avec un peu d’organisation et les conseils d’Oxfam, quand on s’implique, pas de problème. En revanche, l’effort physique peut faire un peu plus peur, mais avec de l’entrainement et un bon mental tout est possible. Vraiment, d’après notre expérience, régularité et équipe unie sont les ingrédients de la réussite. Et c’est pas une bimbo des salles de fitness qui te le dit loin de là !

La leçon de vie
Disons-le, c’est tout de même une aventure extrême
. C’est le genre d’effort qui pousse mamie dans les orties. Tu vas au bout de tes limites physiques (assez d’ampoules aux pieds pour éclairer un château pendant 10 ans en ce qui me concerne), mais aussi mentales (pas de dodo pour être dans les temps).  Mais, ça prend aux tripes ! Poussé(e) par ton équipe, tes supporters, par l’élan de générosité et de soutien de ton entourage, par la finalité solidaire du défi, tous les efforts fournis lors des entraînements pour être là, tu continues à avancer vers ton but : terminer. Et nous l’avons fait ! Avec un numéro de dossard 007, pas le choix il fallait aller au bout de la mission ! J’encourage toute personne en quête de sens, d’engagement pour une cause juste, à vivre cette expérience forte. Cette aventure m’a rendu plus forte, déterminée, et surtout plus consciente de ce qui est essentiel (loin du matérialiste et du stress ambiant de nos sociétés occidentales).

DSC_0325

IMG_0935J’en profites pour faire une big dédicace à mes formidables co-équipières sans qui rien n’aurait été possible. Anne, Cristina et Nadège, vous êtes des bombes, des amazones, des vraies !!!

Et des gros poutous à nos supporters, nos anges gardiens qui ont affrontés le froid, le manque de sommeil et le jus de pieds !

T’es motivé ? ça se passe ici : http://www.oxfamtrailwalker.fr/

1 Comment

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.